Pan sur les PAFs

Lettre au CSA

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs

Par ce courrier, je vous demande d'intervenir auprès des sociétés Maximal Productions et France  5, pour m'inviter à l'émission "C' Politique" et ainsi présenter ma contribution à la diversité politique de la France. A travers de mon site web "lepapadi.com" , je présente mon Projet 2017 pour l'élection présidentielle , mes analyses sur le budget de l'Etat, sur la Constitution, et je m'exprime sur les sujets d'actualité, modestement mais avec application.

Je présente cette  demande au motif suivant : égalité de traitement des citoyens dans l'accès aux médias, en effet lors de l'émission "C'Politique" du 17 avril 2016, l'invité Jacques Attali, suite à une remarque d'un participant sur sa stature politique,  a répondu et insisté avec véhémence qu'il était là en tant que simple contributeur au programme de France 2022 et à l'élaboration du livre "100 jours pour que le France réussisse", comme Monsieur Dupont.

Je m'appelle Le Pape François et j'assume sans problème mon homonymie avec le locataire du Vatican. Une belle affiche somme toute.

Je vous prie Président, Mesdames et Messieurs  d'accepter mes salutations respectueuses

Signature

PS : le 30 avril, pour écrire ce courrier, j'ai essayé de voir le replay de l'émission du 17 avril, introuvable !!!!! bizarre, vous avez dit bizarre.... comme c'est bizarre.

Ci_dessous, copie du @mail adressé à Messieurs les Présidents de France 5 et de Maximal Productions pour solliciter une invitation à "C'Politique".

 J'ai l'honneur de solliciter une invitation comme invité principal à l'émission "C'Politique" animée par Caroline Roux.

Motif : Monsieur Jacques Attali, invité principal de l'émission du 17 avril 2016, a revendiqué avec insistance, être présent sur ce plateau en tant que Monsieur Dupont, simple contributeur du programme de France 2022, sans être contredit par la présentatrice Caroline Roux, "qui ne dit mot consent".

Je m'appelle Le Pape François et j'assume sans problème mon homonymie avec le locataire du Vatican. Je suis un citoyen responsable et engagé. Comme Monsieur Dupont-Attali, sur mon site web "lepapadi.com" je présente mon "Projet 2017" pour l'élection présidentielle , mes analyses sur le budget de l'Etat, sur la Constitution et je m'exprime sur les sujets d'actualité.

Mon avis et mon vote valent autant que ceux de Monsieur Dupont-Attali

Dans l'attente de votre invitation, je vous prie Monsieur le Directeur  d'accepter mes salutations distinguées.


Diffusion au CSA

PS : quelque soit l'issue de ce message, je vous suggère de signaler aux présentateurs Y Calvi et C Roux l'existence d'une analyse de la Constitution sur le site "lepapadi.com", un avis utile pour mener les débats à venir. "qui n'entend qu'un son n'entend qu'une cloche"

 

Ils l'ont dit ou écrit......Moi aussi

PAFsPoliticonomics de l'Audio-visuel Franchouillards, c'est-à-dire les invités de "C'est dans l'air " et autres émissions de radio et télé sur l'économie et la politique.

Cette page est ouverte à "vos courriers sans réponse", adressez moi un e-mail​ par contact

Cette page contient des commentaires et des courriers aux "PAFs". En général, j'apprécie leurs analyses, les émissions sont de bonne qualité, MAIS.... il y a un MAIS Ils ne répondent pas, même pas un accusé de réception. Il est très difficile de faire des commentaires. Avecle temps il y a une amélioration, très timide et franchouillarde

J'espèrai peut être un dialogue, que nennie, Les PAFs sont barricadés et ne communiquent que dans le MICROCOSME, expression de feu Raymond Barre pour désigner le vase clos parisien des personn alités qui font la France, malheureusement.

Pan sur "C'est dans l'air"

A         Ghislaine Ottenheimer - Philippe Dessertine - Thierry Pech - Vincent Drezet, le Syndicaliste des finances -  Caroline Roux

Participants de l'émission "C'est dans l'air" du vendredi 13 novembre " Ayrault le retour"

Mesdames Messieurs

Votre méconnaissance de la CSG est affligeante, pendant le débat sur le comment de la réduction de la SCG sur les bas salaires ou sur l'intégration de la CSG dans l'impôt sur le revenu, pas une seule fois vous avez signalé :

- que la CSG n'est pas un impôt mais une cotisation sociale (justice européenne) au même titre que les cotisations sociales des salariés et des entreprises,

- que la CSG est gérée par L'URSSAF qui en recouvre 80% (part sur les revenus), les 20% autres sont recouvrés par le fisc (part sur le patrimoine) puis reversés à L'URSSAF

- que la CSG représente environ 100 Mds€ soir près de 15% du budget de la SeCu (l'IR c'est 70 Mds€)

- que la CSG comme les autres cotisations sociales est redistributive et donc progressive parce qu' à taux identique la cotisation est plus élevée sur les hauts salaires pour une prestation équivalente chez le médecin ou l'hôpital.

Autant d'éléments totalement absents de vos débats et pourtant significatifs de l'irresponsabilité et de l'incompétence  de M Ayrault et députés associés

A Monsieur Dessertine : la réduction de la CSG sur les bas revenus n'a aucun impact sur le budget de l'Etat parce qu'elle est perçue par l'URSSAF. Contraire à vos propos "réécoutez vous". Je vous ai trouvé très mauvais dans ce débat par rapport à vos interventions habituelles sur l'économie.

A Mesdames Ottenheimer et Roux, Messieurs Pech, Drezet, Dessertine

Si votre modestie accepte ma suggestion, pour votre information lire le billet du Pape "Z'Ayrault c'est nul" sur le site "lepapadi.com". et SI votre modestie mise à l'épreuve se rebiffe réagissez à ce courrier.

Merci de me lire

Madame Ottenheimer et M Dessertine ont répondu.

A Madame Ghislaine Ottenheimer

Si vous lisez cette note, c'est que votre curiosité l'a emporté sur l'indifférence à mes courriers. Vous n'avez pas tord mais vous n'allez pas être contente.

Votre logiciel à mon égard n'est pas bon, quand j'écris "pas une seule fois, le mot cotisation sociale n'a été prononcé", sachant que cela est vérifiable par le replay de l'émission, c'est que je l'ai vérifié plutôt 2 fois qu'une. J'ajoute que pas une seule fois la CSG n'a été déclinée "Contribution Sociale Généralisée". Pas terrible pour des journalistes !!!!

Vous auriez du faire cette vérification avant de répondre. Mais impulsive et modestie touchée ....Il n'est pas trop tard, Madame, 35 mn de replay pour réécouter vos propos (à tous les 5) sur l'amendement Ayrault. Il n'est question que d'IMPOT, sachant que la CSG est une cotisation sociale, c'est de la désinformation !!!! Pas terrible pour des journalistes !!!!!

Et pourtant, le traitement et l'avenir de la CSG restent et seront d'actualité dans les années à venir. Alors faites votre métier de journaliste honnête, compétent, informez vos lecteurs pour qu'ils ouvrent leurs oreilles quand ils entendront parler de fusion de l'IMPOT sur le REVENU avec une COTISATION SOCIALE.

Contre un petit coup de pub pour mon site "lepapadi.com" dans vos indiscrétions de Challenges, je vous informe en  premier de la teneur du prochain billet du Pape, après "Z'Ayrault c'est Nul" la suite dans "Double Z'Ayrault" l'irresponsabilité d'un ex premier Ministres et l'incompétence des 160 moutons et autres députés de tous bords.

A Mr Philippe Dessertine

Merci d'avoir pris le temps de lire mon message (..ou survoler..) et d'y avoir répondu même brièvement, ce n'est pas le cas de tous mes courriers aux PAFs .

Sachez qu'en général, j'apprécie vos interventions à "C'est dans l'air", votre souci de clarté. Mais vous êtes un professeur et parfois vous voulez exprimer votre pensée au delà des faits et constats, souvent coupé en vol par Yves Calvi qui veut placer ses idées...

J'ai souvent pensé avant l'arrivée de Macron, que vous pourriez tenir un poste  aux "Finances" dans un gouvernement. J'arrête là les compliments.

Vous êtes professeur, je suis contrôleur de gestion. Vous pensez, je constate. Sans vouloir polémiquer, je réponds quand même à votre message parce que le sujet est important et que vous êtes un PAFs influent.

 ....je n'affirme rien, ce que j'écris, je l'ai lu dans Wilkipédia et sur le site "service public", je vous suggère, si vous avez 10mn d'aller sur mon site "lepapadi.com" de lire les billets du Pape sur Mr Ayrault et la rubrique Pan sur les PAFs.

...j'ai visionné "les experts sur BFM" même constat, il n'est question qu' d'IMPOT et je précise que, comme dans "C'est dans l'air", CSG n'a jamais été déclinée Contribution Sociale Généralisée, au total des deux émissions, le mot COTISATION a été prononcé une seule fois, par Nicolas Doze, en fin d'émission, à la lecture d'un message d'un auditeur qui précisait que la CSG n'est pas un IMPOT !!!!!

Le problème c'est que ces émissions sont à grande écoute et je trouve que c'est une mauvaise information d'assimiler CSG à IMPOT, voir de la désinformation.

La CSG va revenir sur le devant de la scène très rapidement avec les propositions de fusion avec l'IR. Je suis contre, mais, si des politiques ou économistes sont pour, il serait bon que les français sachent qu'il s'agit de la fusion d'un IMPOT et d'une COTISATION SOCIALE avec des conséquences EUNORMES sur la gouvernance de la France, quasiment intégration des budgets ETAT et SECU!!!!!

Je ne serais pas sur les plateaux pour donner mon avis, VOUS vous y serez et il est préférable que votre logiciel soit à jour.

Pour votre information sur un temps que vous n'avez pas connu. Dans les années 70, sous Raymond Barre, les déficits commençaient à se creuser mais avec un petit espoir de retrouver les équilibres et régulièrement, quand les comptes de la SECU dérapaient, "les partenaires sociaux" gestionnaires de la SECU se réunissaient pour fixer les taux de cotisations de la part patronale et de la part salariale. Plus le trou de la SECU se creusait, plus les discussions étaient difficiles et in fine tout le monde étaient contents de filer la patate au gouvernement qui lui agissait sur les déremboursements..... les économies et la bonne gestion n'étaient pas au programme...que ce soit sous la droite puis sous la gauche  ..ça n'a pas changé .....

Mais le trou continuait de se creuser  et les cotisations n'en pouvaient plus d'augmenter. C'est alors que Zorocard est arrivé avec son idée géniale de créer, en 1991, la Contribution Sociale Généralisée - CSG, pour renflouer les caisses de la SECU.

Depuis, les partenaires sociaux n'en parlent plus et les gouvernements ont fait passer la CSG de 1.1% à 7.8% qui rapporte  environ100 Mds€ à la SECU et nous sommes toujours en déficit !!!

Une constante de la France, la nullité des partenaires sociaux, l'irresponsabilité et l'incompétences des politiques, qui conduit à tout régler par l'impôt puis par la dette. Nous y sommes en plein avec cette idée farfelue de fusion de la CSG avec l'IR, tout mettre dans le même sac pour ne rien voir. C'est aussi vrai pour les retraites et le chômage...... l'Etat paiera.

Nous sommes je crois sur la même ligne.

J'espère que vous n'avez pas perdu votre temps, j'ai également informé Nicolas Doze. Je vous signalerai la publication des billets sur ma réforme de l'Impôt.

Cordialement

F Le Pape

Une dernière petite pique ...pour répondre à un sms "est ce que les impôts sur plus élevés en France? Caroline Roux s'est tournée vers vous. Vous avez par deux fois en vous aidant des mains dit.".. les prélèvements fiscaux, la totalité des prélèvements fiscaux les56% sont les plus élevés". Un terme plus juste était " les prélèvements obligatoires". L'IR est très faible en France 2.5% du PIB en 2012 contre 8.8% en Allemagne.

Courriers sans suite

Lettre à Ghislaine Ottenheimer 

Commençons par le début, il y a un peu plus d'un an, habitué de l'émission "C'est dans l'air", j'écoutai les invités d'Y Calvi, les politiconomics regrettés l'absence du compromis chez nos politiques, leurs carriérismes, d'où des clivages et aucun consensus possible pour des réformes de fond. A cette époque on allait déjà dans le mur !!

Je décide d'écrire à G Ottenheimer de Challenges (où je suis abonné) une lettre ouverte avec copie à : C Barbier, J Attali, C Kerdellant, Agnès Verdié Moliné, P Dessertine, Y Tréard, Raphaëlle Bacqué, R Cayrol et C Roux. Rien que du beau monde, la lettre contient une invitation à venir chez moi.
Psssss crevaison, pétart mouillé, seule GO m'adresse un petit mot poli "..Oui on pourrait..mais non....sans doute faut il d'autres qualités pour faire de la Politique !!!"

 lien avec lettre ouverte

Lettre aux PAFs

Il en faut plus pour décourager le breton, tétu. Un ami m'avait dit "...tu n'auras pas de réponse. Je persiste et  je rédige une nouvelle lettre aux mêmes destinataires avec un titre sans équivoque "Indigente Politesse" en reprenant les mêmes propos, les Politiques ne bougeront pas, c'est à la société civile d'agir.
Bien sur je comprends que les PAFs ne peuvent pas répondre à tous les courriers, mais ils sont satisfaits de leur médiatisation,ils en profitent, alors il faut assumer. Un accusé standard poli me semble un minimum. Cette fois, j'ai reçu 3 réponses, il y aurait eu des égarés, mais ce ne sont pas des réponses au propos de mes lettres, (elles n'ont pas été lues !) du compromis, de l'engagement  rien à cirer ! ces PAFs sont vraiment des citoyens de second ordre

Lettre à Thomas Legrand

Début juin 2015, dans le 7 - 9 de France inter, édito de Th Lg, une charge mordante contre les élus, "....notables indéracinables, les vieux partis centralisés, la politique de façade..." ET ALORS. j'écris à Th Lg (cliquez), toujours sur le même thème "vous faites quoi ? agissez !....... pétard mouillé, silence radio "je parle mais n'agis point". ces PAFs sont vraiment des citoyens de second ordre

Lettre à Agnès Verdié Moliné " AVM Candidate ? "

"On va dans le mur" écrit-elle, succès en librairie, je pense immédiatement à sa candidature cliquez, ........pétard mouillé, silence.... O mur où es tu ? j'écris mais n'agis point. ces PAFs sont vraiment des citoyens de second ordre

J'ai ouï dire ce matin, à la radio, que Jacques Attali allait poser sa candidature, lassé de constater la bassesse du niveau du débat d'idées pour la Présidentielle  OUF, il répond enfin à mes souhaits, voir lettre ouverte ci dessus.

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 30/04/2016