Candidats et Programmes

Lettre à Emmanuel Macron

Nous y sommes, l' opération "renouveau" est lancée. Emmanuel faites table rase de vos scrupules et des qualificatifs qui vous seront adressés, vous rendez service au "Mou" qui préside la France, il va pouvoir convoler avec sa Julie et faire du... cinéma (je le vois en B Blier). Les choses sérieuses commencent et il faut aller vite et fort, exploiter au maximum l'effet de votre annonce.

Objectif : Etre crédible aux législatives avec 577 candidats et un sigle.

Emmanuel, votre arrivée dans le champ de bataille, va vous rendre humble si vous n'avez pas de troupe, c'est à dire un parti et des députés. Les instituts de sondage jusqu'à présent se focalisaient sur la présidentielle en se limitant à un match PS-LR, des partis avec des députés  (le FN ne gagne jamais), avec vous, ils vont devoir sonder les législatives pour crédibiliser vos déclarations, positions, propositions etc..

Le niveau et le rythme des adhésions à votre mouvement "En Marche" est très important mais pas suffisant. Il vous faut  étendre rapidement votre notoriété, une solution consiste à fédérer les mouvements du type "Nous Citoyens" qui ont une implantation régionale et des adhérents.

Votre réussite et le "renouveau politique" se fera à ces conditions, tout seul, vous êtes battu.

"lepapadi.com"

Rappel : "lepapadi.com" ne cesse de critiquer les médias et les politiques qui désinforment* les français en attribuant au Président de la République des pouvoirs qu'il n'a pas. L'article 5 de la Constitution dit "le Président est le garant des institutions", l'article 20 dit "le gouvernement gouverne la France" avec la majorité parlementaire d'où est issu le Premier Ministre.

* lire : la constitution par un NUL

 

Une faible lueur "macronique"

Pour les deux derniers quinquennats, les législatives qui ont suivi la Présidentielle ont donné une majorité au nouveau Président  avec comme conséquence, la présidentialisation du régime "un Président de Gouvernement et son collaborateur Premier Ministre". Mais dans les deux exercices la majorité n'a pas toujours répondu "présent", d'où l'utilisation du 49-3.

Qu'en sera t il en 2017 ?

Certes le mode de scrutin favorise les grands partis, mais où en sont les partis !!! sans programmes et sans militants. Ne va t on pas voir émerger à l'issu de primaires, des divers Droite et des divers Gauche, des centristes, des radicaux? Le FN peut il gagner des triangulaires? Et si Macron se mettait en selle en annonçant la couleur : objectif  législatives en 2017 avec "En Marche" pour être Premier Ministre et gouverner la France conformément à la Constitution. La campagne présidentielle étant exploitée comme support médiatique.

Messieurs les sondeurs : que donnent les sondages sur les législatives ?

 

Attali et les 100 jours

Le constat de J Attali sur la France est juste. La création de France 2022 puis la rédaction d'un livre programme pour lancer le débats d'idées hors des partis politiques traditionnels sont de sa part un engagement fort, une volonté d'agir contrairement aux nombreux journalo-politico- économico-commentateurs* qui analysent et commentent mais qui ne font rien. Bravo.

Rechercher une participation citoyenne large pour amasser des contributions et promouvoir la dialogue participatif, bien. Rassembler  et structurer cet apport citoyen dans un livre-programme, bien. Consulter des spécialistes de tout bord pour valider et argumenter les propositions du programme, bien.

Le résultat est il à la hauteur du travail effectué, NON. Pourquoi selon "lepapadi" ?

La somme des idées ne fait pas un programme idéal. La lecture des 25 chapitres est fastidieuse, il y a trop de détails, des idées importantes noyées dans une liste de moindre intérêt et plein de propositions qui ne sont pas du ressort d'un programme, encore moins des 100 jours, mais éventuellement d'un mandat.

Il semble que la fin a été "hâtée", le dernier chapitre "Programme et après" est bâclé, le financement du programme est en annexe, les dépenses sont énumérées, les économies potentielles, probables sont saupoudrées, rien de nouveau.

Il manque une synthèse courte avec un résumé des idées fortes clivantes qui font la différence avec les autres programmes des candidats des partis et auxquelles les citoyens doivent adhérer en masse. Des propositions pour faire bouger la France, à lancer dans les 100 jours par des ordonnances. Le tout sur une page pour la mémoriser. Mieux que "Oser Rassembler Protéger"

Il manque le "Comment". La naïveté de J Attali et des spécialistes consultés sur la stratégie politique à adopter et leur méconnaissance des institutions de la Vème sont une cause de déception terrible.. Quel dommage, le travail produit ne servira à rien. "lepapadi" l'a expliqué, dans ses billets sur la site "lepapadi.com", un parti nouveau, sans tête,  n'a aucune chance de s'imposer dans une Présidentielle ni dans une législative, sous la Vème. La seule stratégie à appliquer par tous les nouveaux mouvements ou petits partis c'est d'agir pour réclamer des élections proportionnelles**, c'est à dire passer à la VIème République.

"lepapadi"

Toute l'analyse commentée de "100 jours pour que la France réussisse" à lire sur "lepapadi.com", le fichier numérique sur simple demande.
*(parmi les habitués de C'dans l'air, pas un ne s'engage pour la France, une exception D Reynié a pris parti).
** une proportionnelle bonifiée pour renforcer le parti gagnant, éviter les errements de la IVème, tout en recherchant le compromis. Un pari à tenter pour renouveler le paysage politique français.

 

Abélard Fillon, l'amnésique ou la surprise

Après "Attali et les 100 jours", "lepapadi" a analysé les propositions de Fillon sur son site "Fillon 2017"et dans son Manifeste. Beaucoup de similitude avec Attali dans la démarche, dans le constat, le besoin de réformes, la volonté d'agir vite. Plus inquiétant, pour un politicien du sérail, son interprétation variable de la Constitution, sa mémoire courte de sa gouvernance sur les lenteurs des procédures législatives et les lourdeurs administratives. Comme Yglésias il chante "..j'ai tout oublié..".

"lepapadi" n'a pas de feeling avec un Fillon, carriériste, opportuniste, le type même du politicien qu'il faut changer, trop c'est trop. Il a commencé à manger dans l'auge de l'argent public à 20 ans comme assistant de Joël le Theule, à 27 ans il débute sa carrière de député puis conseiller et sénateur dans la Sarthe, ministre sous Balladur, Juppé, Raffarin, président de la région pays de Loire, et pour finir Premier Collaborateur de Sarkozy en 2007. En 42 ans, dont 20 comme Ministre dans 4 gouvernements, il a tout vu, tout visité et pas fait grand chose. Il n'a jamais créé un emploi, jamais géré une entreprise. "La France est en faillite", dit il en 2007, la dette est de 1200 Mds€. Il gouverne pendant 5 ans, la dette explose à 1750 Mds€  soit + 550 Mds€!!!

Le site "Fillon 2017" propose aux français de s'exprimer sur une quinzaine de thèmes et de contribuer ainsi à l'élaboration d'un programme de gouvernance. "lepapadi" a lu et commente dans un premier billet, le thème sur les institutions*  "Renouvellement de la pratique politique"

(suite) Fillon la Surprise et si Fillon n'était pas Abélard

Le Manifeste contient des propositions de réformes qui le différencie même à droite par rapport à Juppé par exemple sur l'Education Nationale. Avec ses propositions sur le rôle des directeurs et la gestion des professeurs, Fillon propose quasiment un changement de statut de l'Education Nationale, c'est à dire une réforme structurelle des fondements de la République.  Un choix du même ordre électoral que l'abolition de la peine de mort par Mitterrand, en votant Fillon on vote POUR.

- Y aura t il débat sur ce sujet à la Primaire ?
- Comment Fillon va gérer la mise en oeuvre de cette réforme structurelle ?

A lire dans les Billets du Pape -Fillon le Manifeste - Fillon Conclusion, mais aussi - La Constitution par un NUL - Trilogie de l'échec.- " Projet 2017" et ses propositions de réformes pour l'égalité des chances aux Français.

 

Ajouter un commentaire