Chômage et Décadence - Jambe de bois

La France a une jambe de bois

Je persiste la France va mal, la France a une jambe de bois, le CHOMAGE

Etat des lieux

Le gouvernement a pris de bonnes mesures pour soutenir l'investissement des entreprises et la restauration des marges. Mais elles sont inaudibles dans le brouhaha du système fiscal existant. Il y a les baisses de charges "CICE, pacte de responsabilité, exonération de charges sociales.."et  parallèlement les hausses "cotisation pour la complémentaire santé, taxe sur les dividendes, relèvement de l'IS et les fameuses ITAFs +5% en 1 an.."

Quelques chiffres pour cerner la situation de l'emploi en France en 2014 (source INSEE)

La population de la France  fin 2014  : 66 300 000 personnes

- Population active > 15 ans   : 52 500 000

-                      occupée           : 26 500 000  dont 6 000 000 de fonctionnaires et assimilés

-                      chômage BIT  :   3 000 000

-                      inactifs            : 23 000 000    dont      retraités   15 millions,  étudiants 4,5 et autres    3,5 (RSA 2 , Handicap 1.2)

            UN actif pour UN oasif + 1/2 enfant = INSUPPORTABLE, heureusement il y a la DETTE

La situation de la précarité fin 2015 (DOM inclus)

- chômeurs de Cat  A (pas de travail dans le mois)  3 580  000  dont longue durée 2 450 000 + 10% en 1 an

- chomeurs des Cat A + B et C (activité réduite)      : 5 700 000

-                      Cat E (sans recherches, abandons..)   :    800 000

- les inactifs RSA                                                       : 2 000 000

- les actifs en formation                                             : 1 000 000

Le journal du Net présente, dans un article, des chiffres inquiétants : le chômage croît chez les jeunes de < 25 ans, mais aussi dans la tranche 25/50.

            La précarité c'est plus de  9 000 000  de personnes en France en fin 2015 dont environ 4 millions vivent des aides sociales. Le travail au noir pallie aux besoins dans bien de cas et sert d'amortisseur

 

L'UNEDIC : 16,3 millions de salariés pour 1,6 millions d'employeurs

                       2,5 millions d'indemnisés avec une alloc moy de 1100€ par mois qui représente
                      71% du salaire antérieur soit 1550€  (le SMIC net pour 150h est à 1150€)

                        Contributions collectés environ  33 Milliards€ soit 2000€ par salarié

                        Déficit 2014 : 3,7 Mds€ et Dette  : 21,3 Mds€.

Pôle emploi : fin 2015  le nombre de postes proposés : 480 000 dérisoire, à mettre en face des 6 000 000 d'actifs potentiels.

Pour traiter le chômage, ce n'est pas sur les personnes qu'il faut agir, former c'est bien,  mais c'est surtout sur les postes de travail à pourvoir, c'est à dire les postes offerts par la création de richesse et le développement des entreprises.

Autres chiffres, autres interrogations

Cas d'une aide soignante (horaires décalés, 12h d'affilé dans un HEPAD ) elle gagne 1350€ pour soulager aider les personnes âgées et il faut beaucoup de force pour nettoyer une personne inerte. Fatiguée, elle a travaillé pendant 2 ans pour utiliser ses DROITS au chômage, "ni aide, ni alloc, mais droit".

Si elle a des périodes d'activité, son ARE  de 900€ sera diminuée de 70% du salaire perçu, donc si elle travaille pour 300€ elle gagnera 90€.

Question : nous sommes en hiver, pluie, froid, vous vous déplacez en scooter, allez vous au travail 4 jours pour 90€ ? sous entendu comment favoriser la motivation ?

Allocation Adultes Handicapés : 1 200 000 personnes, environ 700€ d'allocation et des droits aide au logement, transport collectif...à bien totaliser, certains adultes vivent quasiment avec un salaire équivalent au SMIC. Situation normale pour un adulte handicapé.  Mais cette situation ne doit pas être un objectif pour des personnes en mal de se lever le matin.

Ces exemples illustrent la frontière floue entre l'allocation d'assistance et le niveau des petits salaires, petits mais de plus en plus nombreux. Un peu de rendre service, un peu de black, un peu d'échanges et de contreparties, quand on ne travaille pas on a le temps. Un boulot au SMIC ne permet rien de cela. Et si le SMIC diminue !!

Chomage

Ajouter un commentaire