Créer un site internet

LEPAPADI.....tel le PHOENIX qui renait de ses cendres

SAISON 2 : VOLCANIQUE

"J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien.... kenavo

Mon histoire se termine  en eau de boudin.... pas terrible.

Plus d'idées, plus d'envies, plus de rêves... le vide...
 

et cette interrogation permanente depuis 5 ans "Qui êtes vous"

(21000 visiteurs et 64 000  pages vues)

et pas UN contact

 

 

Cher visiteur, le site fermera en aout 2020......

Je vais en confectionner un recueil commenté avec un complément  bibliographique. Une édition en très petite quantité, délai janvier 2022, prix 20€ sur commande (remboursé 100% si défaut de publication) ou par chèque encaissé si livraison. Contact : lepapastgr@yahoo.fr

Que reste t il de mes .....?

 - La vie post coronavirus - phase 1....à la remarque "ce ne sera plus comme avant"   je réponds SI et en moins bien parce que (lire Réflexions)

- Castex !!!! sa carrière est comme celle d'un footballeur qui change de club tous les ans parce qu'il est le meilleur !!! Va t en comprendre Charles !

- Hier il y avait le probléme des retraites, aujourd hui il ya le problème des retraites ! Va t en comprendre Charles

- Hier il y avait le problème de la Dette égale à 100% du PIB, aujourd'hui il n'y a plus de problème de Dette égale à 120% du PIB, avec de belles perspectives de croissance à écouter les écolos et les Yakafocons.

- Hier il y avait la modification de la Constitution, les problèmes de la représentation du fonctionnement de la démocratie, aujourd'hui les mêmes questions se posent et dès 2021 la présidentielle sera l'unique nourriture de notre pain quotidien. Ce serai bien d'avoir un temps maussade en 2021, plutot froid, pour que les écolos ne nous bassinent pas avec leur réchauffement climatique.

A suivre selon l'humeur du moment.

Il était une fois les "P T T" - les Petits Travailleurs Tranquilles des années 60 -70

Cause coronavirus, la poste de St Gildas est fermée, je dois aller à Sarzeau, la poste est accessible mais avec les contraintes sanitaires. La file extérieure occupe le trottoir jusqu'à la bijouterie. Je prends mon rang et je piétine tout en m'interrogeant sur la nécessité d'être là "une lettre en suivi". Au bout de 5 mn de surplace je m'en vais et je rentre consulter le site de "la Poste" où je découvre que je peux pratiquement tout faire de chez moi, préparer, timbrer, mettre en suivi ou recommandé tous mes envois. La Poste dans sa fonction P et T et pour ceux qui maîtrise l'informatique, ne sert qu'à la collecte et la distribution des courriers, des tâches exécutées par  plusieurs autres sociétés. J'écarte la fonction "banque" que reste il du service public ?

Cette photo (colonne) illustre les 6 kg de courriers que les associations caritatives et ONG ont fait distribuer par le facteur dans ma boîte aux lettres depuis 9 mois. Cela représente 95% de mon courrier, je suis donateur actif , donc dans plusieurs bases de données et je ne suis pas tout seul, 1 million d'identiques ce sont 6 000 tonnes de courriers non timbrés qui alourdissent le sac du facteur. Est ce un rôle du service public, doit-on éluder toutes questions de coûts et de rentabilité.

Je passe sur les idées complètement irresponsables de payer le facteur pour aller dire bonjour aux Vieux et pourquoi pas pour donner à boire au chien ou pour garder les enfants....

Je passe sur les horaires d'ouverture, un service public inaccessible aux travailleurs, est ce un service public ?

Les progrès technologiques entraînent inexorablement des mutations d'emplois, le tracteur a remplacé le cheval, le robot a remplacé l'humain, l'informatique a complètement chamboulé l'édition, l'imprimeur et ses caractères en plomb a disparu, Internet et ses messageries transforment les correspondances, les banques en direct changent la relation avec la clientèle.

La Poste n'est plus un service public. Elle doit absolument se remettre en question, jusqu'à envisager sa disparition. Elle doit analyser son potentiel technique (zones de stockage, matériels, véhicules, implantations, immobilier..) et humain (180 000 employés et une bonne connaissance du pays).

Surtout ne pas vouloir jouer un rôle social en préservant des emplois inutiles, en voulant sauvegarder le contact avec les vieux et les absents du numérique, ces actions sont du rôle de l'Etat qui peut mettre en place des cellules publiques d'accueil (un cadre souple qui s'adapte aux besoins des territoires).

De nouveaux circuits de distribution, de communication se mettent en place. Est ce impensable de constituer un concurrent français à Amazon ? par exemple FNAC + Poste

Réflexions sur la reprise

Il semble acquis, à écouter certains commentateurs et hommes politiques, que "ce ne sera plus comme avant " (l'épidémie) ? Strictement comme avant, non, mais avec beaucoup de changements ??

Perçoit on des "mouvements" sur le plan politique ? : de ci de là une rumeur sur un gouvernement d'union nationale ! des nouvelles élections ! rien de bien crédible. Il n'y a pas d'opposition, il n'y a pas d'idées nouvelles.

Parenthèse :  Sauf peut être les écolos, qui surfent sur la diminution de la pollution consécutive à une baisse d'activité, constat qu'ils voudraient pérenniser partiellement par exemple en réduisant les désertes aériennes intérieures et en accélérant le développement de la voiture électrique. Ils ne sont pas aux commandes et ceux qui y sont ne pensent pas qu'il est opportun de supprimer des activités potentielles quand il est fort probable  que des nombreux acteurs économiques ne survivront à la crise, et que l'emploi redevienne au coeur des préoccupations!! Le réalisme va primer.

 

Perçoit on des mouvements sociaux ? On a constaté beaucoup de réactivité et de créativité pour aménager le confinement et les besoins sanitaires, beaucoup d'entraides, une reconnaissance envers le personnel "médical", mais pas de gilets jaunes, pas de grèves...

Parenthèse : beaucoup d'attention envers le personnel "médical" (au sens très large), revalorisation des salaires, améliorer les conditions de travail.... qu'en sera t il après ? une prévision difficile, il ne s'agit pas d'un secteur marchant, toutes les augmentations de dépenses vont augmenter la dette du pays....attention "danger".

 

Perçoit on un changement dans la politique économique ? : momentanément oui, la règle des 3% n'est plus d'actualité, il n'est question que de millions et de milliards d'euros pour venir en aide aux uns et aux autres, sous toutes les formes : subventions, prêts, avances, cash, garantie. Mais après.....

Parenthèse : Les prévisions macro économiques chiffrent la récession à plus de 15% du PIB sur l'année, c'est à dire une chute de production de 350 Milliards et une dette qui croît de 10% à 2650 Milliards et passerait donc à 125% du PIB???
Est ce tenable dans un pays en déficit chronique, qui ne rembourse jamais ses dettes, un pays au taux de taxation record ?  Parce qu' attention si cette situation est acceptable  à 125% après l'avoir accepté à 100%.... alors pourquoi se gêner  à augmenter les fonctionnaires, les prestations sociales, les retraites..... la dette est là !!!!

Alors pour conclure, à la remarque "ce ne sera plus comme avant" je réponds SI et en moins bien parce que nous nous sommes appauvris et endettés et qu'il va falloir réduire les dépenses publiques (les salaires des fonctionnaires, les retraites, et les prestations sociales...) pour dégager des moyens et aider à la redynamisation de l'économie avec des priorités différentes d'avant.

Il n'y a pas d'autre alternative économique et OUI seul un consensus peut mettre en oeuvre une telle politique en France.

 

 

Eléments d'analyse

Les Invariants :

- la terre vit et nous constatons un dérèglement climatique à l'échelle de nos saisons, dans un cycle de réchauffement ou de refroidissement, de toute façon hors de l'échelle humaine.

===>   les terriens n'y peuvent rien sauf à s'adapter.

- l'équilibre financier mondial, demain comme aujourd'hui il reposera sur la confiance, c'est à dire sur le respect des droits et des règles acceptées dans les échanges.

===> qui peut émettre des billets de banque et sous quelles conditions ??

Les Interrogations

- Tous les pays annoncent et votent des aides financières tous azimuts qui seront financées par l'emprunt pour les uns, la planche à billets pour d'autres.... selon quel équilibre ?

Ce ne sera plus comme avant, dit on !! Qu'est ce qui va changer ?

- l'analyse de la dépendance économique, (relocaliser des productions critiques)

===> mais à quel niveau France, Europe, Occident

- l'hypothèse de nouvelles épidémies doit être prise en compte dans l'organisation médicale et hospitalière  et les professions de soins doivent être mieux rémunérées

===> c'est un secteur non marchand qui ne génère que des dépenses, comment les financer ?

Surcroît de travail à l'hopital pour traiter l'épidémie mais quasi arrêt des autres activités médicales (consultations, opérations et autres soins)

Les Leçons, les Constats

Fragilité économique du domaine des loisirs, mais pas seulement, tous les secteurs non essentiels du commerce et de l'artisanat sont fragiles à une baisse d'activité générale

===> les tenants de la décroissance ont une équation grandeur nature à résoudre ! le chômage

Baisse du PIB -20% en Europe  et aux USA  ===> impacts économiques sur les autres pays

 

La Chine devient la puissance dominante, sur le plan économique elle va dépasser les USA et sur le plan politique elle est incontournable sur tous les continents.

Elle est la seule puissance à pouvoir intervenir dans les domaines sanitaires et économiques de plusieurs pays en difficultés.

 l'Europe peut elle s'en passer ?

Elle est omniprésente en Afrique !

Même les USA ne peuvent pas s'en passer

Ce constat de superpuissance est il compatible sans une monnaie forte ?

Est ce concevable que la devise commerciale de le première puissance économique soit tributaire du $ américain ?

 

Les USA, par opposition à la Chine qui étend sa toile, se replient sur leur identité nationale dirigés par un Trump imprévisible vulgaire et sans envergure.

Que penser des USA  et des américains qui vont devoir choisir comme Président, entre un clown et un vieillard de 78 ans.

Les GAFA ne sont ils pas à la tête des USA??

 

Quels sont les secteurs de l'économie qui ne subissent pas les effets de l'épidémie : le secteur pharmaco médical, l'informatique high tech, la communication et les réseaux

 

Quels sont les secteurs de l'économie qui doivent s'adapter aux effets de l'épidémie : l'aéronautique, l'alimentation (agriculture, transformation et distribution), les transports

 

Quels sont les secteurs de l'économie qui ne vont pas survivre aux effets de l'épidémie : le petit commerce

 

Que découvre t on dans les effets de l'épidémie ?

- Sur le plan individuel : l'importance du superflu, le confinement et l'impossibilité de se déplacer, des conditions de vie qui amènent les gens à se satisfaire du minimum (manger boire dormir) ===>

 

- Désert médical, consultations impossibles, urgences surchargées.

===> problèmes évaporés, les médecins se sont retrouvés sans activités et il ne semble pas qu'il y ait eu des appels de détresse ou des morts par oubli !!

 

Mon avis : il y a certainement eu des reports, mais il y avait avant une surconsommation global de l'offre médical, dont l'urgence a disparu parce que ce n'était plus nécessaire ni possible peut être. Il faut remettre en cause la gratuité avec un remboursement conditionné.

 
- La vie des communes : le non nécessaire a disparu sans grandes gènes avec des économies à la clé.

Les prévisions mortuairologiques - les studios Ankoumédia - Le 25 mai 2020   

Tendances des flux "Europe 10 pays" (n.c la Grande Bretagne):

-  le flux des Déclarés est inférieur à 3000/j  avec un flux de mortalité inférieur à 300/j

Question : est ce le niveau acceptable pour le déconfinement.?.. parce que ce sera difficile de descendre plus bas 

 

Dernière analyse statistique sur Corona Tab

Depuis 10 semaines, je relève quotidiennement les mêmes données sur 18 pays significatifs pour suivre l'évolution de la pandémie du Coronavirus. La source de mes informations ce sont le site "linternaute.com" et les valeurs relevées sur " Dashboard by CSSE at JHU" le matin à 8h. Les données relevées sont le nombre de "Déclarés", c'est à dire les personnes détectées porteuses du virus, une information essentielle pour mesurer le développement de la contagion, et le nombre de décès qui mesure la dangerosité.

Les 18 pays choisis sont :
- pour l'Asie : la Chine, le Japon et la Corée du sud
- pour l'Europe (11 pays) :  la France, l'Italie, L'Espagne, l'Allemagne, la Grande Bretagne, la Suisse, la Belgique, la Hollande, la Suède, la Norvège et le Danemark;
- Les USA
- et pour le reste du monde : l'Inde, l'Iran et l'Egypte.

Les valeurs relevées sont radicalement différentes selon les pays : les données du "reste du monde" ne sont pas crédibles, celles de la Chine sont critiquées mais elles sont cohérentes avec celles de la Corée et du Japon. Ces pays d'Asie ont réagi, face à la contagion, de manière différente que les pays occidentaux et les effets négatifs sont dans des rapports élevés. Il y a15 fois plus de décès et 10 fois plus de "Déclarés" en Europe qu'en Asie.

Les statistiques sur ces 9 semaines sont parlantes : la situation est contrôlée en Asie, à un niveau bas, les USA et la GB  ont un cycle décalé de 15 jours et sont encore en progression, dans l'Europe des 11 pays une tendance baissière. La pandémie se propage maintenant dans l'amérique du sud avec une forte mortalité 
Sans vaccin, il n'y aura pas de tendance ZERO. Donc il faudra vivre AVEC  et gérer un déconfinement intelligent et sous protections

 

Une mise à jour du 15 juiillet

Les scénarios à fin juin 2020 de cette phase de la pandémie sont ahurissants :

- dans le groupe Europe :   1 400 000 1 450 000 de Déclarés et plus de 170 000 175 000 décès

- aux USA :                         2 000 000 3 400 000 de Déclarés et plus de 130 000 137 000 décès

- dans le reste du monde  : 4 000 000 8 400 000 de Déclarés et près de  200 000 270 000 décès

Il faut espérer trouver rapidement un traitement de la maladie puis un vaccin contre le virus.

Les "Pensées de Fanchic" non contaminées je panse donc j'essuie

Le déficit va galoper à la hausse, le PIB va s'effondrer à la baisse et le ministre de comptes Pamalin, en prenant son petit déjeune du 16 avril 2020, annonce qu'il n'y aura pas d'augmentation des impôts, qu'il est hors de question de demander de travailler plus et non l'ISF ne sera pas rétabli.

Est il le seul à tenir de tel propos ? que nenni, le syndicaliste Laurent berger ne voit pas pourquoi il faudrait travailler plus? le Rond du Nord dit la même chose en réponse aux commentaires de certains ministres sur la situation économique. Je n'ai pas non plus entendu des députés s'inquiéter des déséquilibres financiers créés par les milliards d'aides et promesses multiples... il y en aura pour tout le monde... demain on rase gratis.

Attention au réveil, une chute de PIB avec une récession, c'est un appauvrissement du pays, donc des français et de qui en particulier ????? je vous aide pour le deviner

- Est ce que le montant des retraites  va diminuer ?

- Est ce que les ministres, les députés, les sénateurs vont réduire leurs rémunérations ?

- Est ce que les fonctionnaires qui ne travaillent pas ont un salaire réduit ?

- Qui constate une baisse de ses revenus ?

 Les commerçants, les artisans, les paysans, les emplois précaires, les travailleurs au chômage partiel.... en gros les forces vives, celles qui alimentent les retraites et les salaires des fonctionnaires.

Incroyable mais VRAI.... heureusement que personne ne propose de sortir de l'Euro !!

 

Un chiffre à se rappeler :

2400 Milliards d'euros

- c'est le montant de la dette fin 2019

- c'est la valeur du PIB fin 2019

Quand va t on le revoir ????

 

 

A propos de la Réforme de la Constitution

extraits du livre* de Roland Dumas "Coups et Blessures" pages 441 et 442

François Mitterrand était foncièrement un homme de droit..... l'une de ses grandes préoccupations était la modification de la Constitution de 1958.......

.... Abordant ensuite les relations entre le Président et son gouvernement... cette Constitution est un véritable méli-mélo. Regarder les relations entre le Président et l'armée. Le Président est le chef des armées et le Premier ministre conduit la politique ... je dois lui obéir?...  je serai général de division et Joxe le ministre de la Défense général de brigade !!.... un peu de clarté.

Traduction pour non initiés : Un général de division avec ses trois étoiles serait sous les ordres d'un général de brigade avec deux étoiles !!! impensable et pourtant

Cette réflexion sur la Constitution est une grande satisfaction de constater que François Mitterrand pense la même chose que moi. Mais point de refonte de la Constitution, des annonces d'intention et puis rien. Même mal écrite, elle satisfait les acteurs politiques, Mitterrand n'a pas mis de clarté sous sa Présidence, alors pourquoi apportées des corrections, chacun y trouve, ou interprète, ce qu'il veut.

Peut être que la Présidence de Macron- Jupiter omniprésent, avec un Premier ministre responsable des courses et une assemblée de godillots atones va reposer la question du mode de gouvernance à l'approche de 2022 . Des voix réclameront une clarification entre régime parlementaire et présidentiel ?

Mon analyse de la "Constitution par un Nul" publiée début 2016 dans les "Billets du Pape" est toujours d'actulité et consultable dans la page "Blog" du menu horizontal dans le bandeau de la page d'accueil.

* 600 pages de lecture agréable, un contenu historique très intéressant, la découverte d'un autre Roland Dumas qui met les pendules à l'heure sur beaucoup d'affaires et règle quelques comptes...

 

- Le PALAS (le prélèvement à la source) quand la source est tarie, il n'y a plus de rentrée et les coefficients sont à revoir... du boulot administratif pour nos PME.

Tout ça pour ça

Le Ministre des comptes Pamalin a informé les français que les déclarations sur Internet des revenus de 2019 seront possibles à compter du 20 avril 2020. Donc comme avant, les français vont déclarer en avril 2020 leurs revenus 2019, ils recevront en août 2020 un avis d'imposition sur lequel figurera : le montant des impôts en 2019, le montant des prélèvements à la source en 2019 et le solde à verser ou à percevoir. Et, la cerise sur le gâteau "le nouveau coefficient du prélèvement à la source applicable à compter de septembre", avec une annotation "si vous souhaitez le modifier, consultez le site "impôt-gouv.fr".

Conclusion : le PALAS de Pamalin, une usine à gaz et du boulot dans les entreprises, pour généraliser la mensualisation de l'impôt (la part "revenu") sur 12 mois, la part "foncier" est payée séparément. Avant 80% des imposés payaient la totalité de leur impôt sur 10 mois (ajustés si besoin).

Ce constat avait été formulé avant, il suffisait de généraliser la mensualisation.... On est géré par des cons et Pamalin c'est un NUL.

Les Cahiers de Ginette .(màj 20/11)...... et les Découvertes de Georgette

En discutant avec mon ami Alain sur le sort des malheureux français, toujours à se plaindre, jamais contents, j'ai balancé des chiffres "non vérifiés" comme des certitudes. Alain sceptique doutait fort de mes chiffres et l'idée m'est venu de publier régulièrement dans "les cahiers de Ginette" quelques données financières et numériques pour former/informer les lecteurs et éviter de dire trop de conneries dans les discussions de comptoir. 

à lire dans "les cahiers de Ginette"  Toutes les infos y sont stockées

Sommaire
- Les salaires dans le privé et dans la fonction publique 
- Le régime indemnitaire des élus
- L'indice des prix à la consommation  IPC et Inflation
- Composition de la population française
- Les retraites en 2016
- Les niveaux de vie

INFLATION : Informations et comparaisons sur les 10 dernières années et depuis 2002 (arrivée de l'€)

Sans chercher à pinailler le 1/10ème, l'inflation est de l'ordre de 24% entre 2002 et 2019 dont 10% sur 2009/2019.

Sur les mêmes périodes (analyse perso) ma retraite nette avant impôt à progresser de 17.5% depuis 2002 et seulement de 5.5% depuis 2009 soit moitié moins que l'inflation, suite à l'impact de la CSG (en brut la variation est de 7.8% au lieu de 10%). Ce constat s'applique aux retraités de la fonction publique, sur 20 ans il y a une perte de pouvoir d'achat de 6.5%

Comparaisons avec d'autres indicateurs sur la période 2009/2019

- le SMIC augmente de 13.8%

- la retraite minimale ou minimum contributif  augmente de 7.8%

- la valeur du point d'ARRCO n'augmente que de 6.7%

- le minimum vieillesse fait un bond de 28%

 

 

En lisant un document* du Ministère des Finances  "En 2018, les charges financières nettes augmentent de 5.8 Md€ sous l'effet de la hausse les charges financières (5.6 Md€)..."  exemple de rédaction très courant dans le CGE et déjà critiqué maintes fois par Fanchic.

Dans le cas présent, les explications suivent.. il suffisait d'écrire "En 2018, les charges financières nettes augmentent de 5.8 Md€ pour les motifs suivants: ..."

Le détail est dans la prévision "Le solde budgétaire s'établit à - 76,0 Md€ à fin 2018, en amélioration de 9,7 Md€ par rapport à la prévision inscrite dans la loi de finances initiale (-85,7 Md€) "..c'est mieux dans ce sens qu'avec une prévision à -65.7Md€ aussi cohérente compte tenu de la tendance affichée et  en diminution par rapport à -67.7Md€ en 2017. Le détail est dans la prévision, car ce document "le PLF 2019 de sept 2018" donnait aussi un solde révisé en 2018 de - 81.3 Md€ mais qui ne montrait qu'une amélioration de 5.3 Md€. Il n'y aura pas de problème en 2019, la prévision est à -98,7 Md€.

* Rapport de présentation (4 pages) des comptes de l'Etat 2018

 

En cliquant sur une publicité du portail Yahoo

lu sur le site Vattenfall : La production d’électricité éolienne en France

En dépit des contraintes administratives qui ont freiné les raccordements en 2018 et début 2019, le parc éolien de l’hexagone connaît un développement plutôt constant depuis le début des années 2000 ; il atteignait fin 2018 près de 15,3GW, soit un peu plus de 11% de la puissance globale du parc de production électrique français, établi à 133GW à la même période).

Lu sur le site "EDF" : Production française d'électricité en 2017 : 529.4 TWH dont 24 TWH d'éolien
(1 Twh = 1000 Gwh)

 

Climatologie et Histoire

Climat histoire

Aigues-Mortes, le port des croisades de St Louis. Un peu d'Histoire ne peut pas nuire à notre culture.

Extrait du site :
https://ot-aiguesmortes.com/les-croisades

XIII° SIÈCLE – DÉBUT DE LA FORTIFICATION D’AIGUES-MORTES

Un point de départ pour les CROISADES.

Dès 1244, l’architecte Eudes de Montreuil dresse les premiers plans du port et de la ville. Le chroniqueur Jean de Joinville, Sénéchal de Champagne, qui doit devenir le minutieux historien du roi Louis IX, insiste sur le fait que le roi Louis collabore quotidiennement avec son architecte. Pendant quatre ans, toute la contrée se consacre à cette œuvre immense.

la suite à télécharger

Questions de fin de lecture: un galion de 32m de long, 9m de large et 8m de haut pourrait il accoster à Aigues-Mortes ?

Si le niveau de la mer n'a pas varié en 900 ans, pourquoi varierait il d UN METRE en 80 ans ?

 

 

 

 

 

 

 

 

La montée des eaux

Inondations côtières : une menace grandissante

Un titre d'article inquiétant dans le Télégramme du 11 février 2020
personnellement je n'y crois pas et j'ai adressé un courrier avec mes commentaires sur l'article

A lire dans la page "Téléchargement" du site

 

 

 

 

 

Climato-sceptique - 1 Ma contribution à la Convention - 2 je suis et vous explique Pourquoi ?

1 Ma Contribution à la Convention

Note - Je n'ai pas fait l'inventaire de toutes les contributions à la CONVENTION, mais je n'ai pas constaté de thème doutant de l'évolution climatique. La pensée unique semble la règle, ce n'est pas la mienne.

Pour votre information et surtout votre réflexion.

Dans l'analyse des propositions franco/françaises pour lutter contre le changement climatique, je distingue deux domaines à examiner

- notre environnement : on y trouve la lutte contre les pollutions, la protection de la biodiversité, les économies et nouvelles sources d'énergie... et les actions sont de l'ordre de la règlementation, de l'éducation, de l'information raisonnée. La CONVENTION offre une confrontation d'idées qui peut déboucher sur des propositions concrètes . Je suis contre toute taxation*.

- le changement climatique au niveau de la planète : on y trouve les gaz à effets de serre, le trou d'ozone, les variations de température, le niveau de la mer ....La Convention peut aborder ces sujets mais être consciente que le franco français n'aura pas d'impacts sur l'état de la planète. Je suis conscient des variations climatiques ponctuelles, mais je pense qu'elles sont insignifiantes dans le cycle de la "terre".

Cette position est peut être erronée, mais dans le contexte économique mondial actuel, il y a des quasi certitudes sur des perspectives de développement économiques connues, sur lesquelles, compte tenu du mode d'élaboration et de mise en oeuvre des accords internationaux, il n'est plus possible d'agir. C'est à dire que l'horizon à 2050 est déterminé et même plus loin.

Deux exemples : le transport aériens et l'automobile

Lu dans la presse : " Airbus relève ses prévisions de commandes d’avions - Les compagnies aériennes auront besoin de 39 000 avions neufs dans les vingt ans à venir, dont une majorité de moyen-courriers. Le nombre de passagers aériens va doubler d'ici à 2036 (estimation de l'IATA 7.8 milliards)".

Sur le plan industriel cela veut dire que le nombre d'avions va doubler et qu'aujourd'hui on extrait le minerai qui va servir à confectionner les trains d'atterrissage (en acier spéciaux) des avions qui seront assemblés en 2030/2035 et volés jusqu'en 2050. Ce genre de raisonnement est également vrai pour les infrastructures portuaires, mais également l'hôtellerie , toutes les activités associées aux déplacements...

Un peu d'humour, la Convention peut elle proposer l'interdiction aux chinois de prendre l'avion pour venir en France !!!ou combien de voiliers faut il construire pour faire voyager 1 million de personnes ?? ou encore, en 2036 la population aura augmenté d'1 milliard, la Convention peut elle leur interdire la perspective d'acheter un lave vaisselle !!!!

Quelques chiffres sur l'automobile.
L'estimation du nombre de véhicules dans le monde aujourd'hui est de l'ordre de 1.5 milliards soit la production mondiale des 15 dernières années. En 2020, 100 millions de véhicules seront produits, 50% en Asie (dont 30% en chine), 20% en Europe, 15% au USA.

Il y a une grande disparité dans la répartition des véhicules dans le monde (les chiffres sont à prendre comme ordre de grandeur, mais ils sont significatifs) :
- dans les pays développés, il y a 1veh/ 2 pers, soit 600 millions
- en Chine il y a 1veh/5pers, soit environ 300 millions
- en Inde et en Afrique c'est environ 1veh/12 pers, soit environ 250 à 300 millions.

Le potentiel de développement est énorme, même sans chercher à rattraper le niveau des pays développés. En Inde et en Afrique une prévision de 1veh/6pers correspond à une augmentation de 300 millions de véhicules !!!

En Afrique, le transport représente un enjeu économique important, la création d'une industrie automobile africaine est un vecteur de développement, avec des créations d'emplois et.....  moins de migrations !!!

En 2030, il y aura plus de 2 milliards de véhicules dans le monde. On peut le déplorer, mais c'est inéluctable et nos discussions de bicyclette/trottinette ne changeront rien sur le volume des gaz à effets de serre produit par l'automobile. Les voitures électriques vont arriver, avec une prévision de 5% en 2030 soit 100 millions de voitures. Mais attention cela implique une industrialisation à marche forcée, comme en Chine, ce qui n'est pas le cas en Europe où on réfléchit sur le futur modèle d'énergie pour l'automobile !!!!(lire annexe)

Rappel de la théorie énoncée par "Lavoisier" Dans notre monde, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme". Exemple d'application à l'automobile, dans une voiture hybride l'énergie consommée pour se déplacer au moyen des moteurs thermique ou électrique est obtenue par le combustible "Essence". L'électricité n'existe pas à l'état naturel, il faut la produire. Dans la voiture tout électrique, l'électricité peut être produite par différentes sources avec un impact variable sur les gaz à effets de serre mais il n'est pas nul. Il y a un déplacement de la pollution.

Des exemples de ce genre, il en existe des centaines parce que dans beaucoup de cas "la baguette magique" ne fonctionne pas. Notre société est structurée et les changements nécessitent de longues périodes de transition. Personne en France aujourd'hui n'est capable de synthétiser l'avenir du Nucléaire et la transition énergétique, comment se passer du Nucléaire?. Problèmes industriels, financiers, humains... il n'y a que des écolos inconscients pour dire "y a ka".

Tout cela nous obligent à relativiser nos actions de pays développés, certes elles ne sont pas inutiles mais elles n'influeront pas sur le changement climatique des 30 prochaines années. Les besoins des 4/5ème de la population mondiale, c'est à dire les pays en voie de développement de l'Afrique, de l'Asie (l'Inde, la Chine), de l'Amérique latine sont tels que nos raisonnements d'écolos nantis "bicyclette et trottinette" n'ont aucune chance d'impacter l'évolution climatique.

Plutôt que de réfléchir sur la meilleure manière (la plus acceptable) d'appliquer une taxe, parce que ce sera la seule proposition concrète proposée par la CONVENTION . Il vaut mieux proposer des investissements  pour agir sur les moyens de développement de ces 4/5ème de la population mondiale,  choisir les modèles les moins nocifs possibles pour l'environnement et les plus utiles aux populations et ainsi réduire les migrations.

* A propos de la taxation, quelques réflexions.

- associer taxation des pollueurs et financement du changement n'est pas une bonne solution, si les pollueurs agissent pour ne plus polluer, il n'y a plus de recettes et donc pas de financement. Si les pollueurs continuent de polluer en payant la taxe, ce n'est pas mieux.

- cas de la taxe sur le transport aérien :

1- avant de créer une taxe il faut supprimer la détaxation des combustibles.

2- ensuite, si taxe il y a, attention à la concurrence, tous les pays n'ont pas les mêmes législations sociales, le comble serait d'exonérer des cotisations sociales en contrepartie de la taxe !!!

auto-PUB : article publié également sur le site web "lepapadi.com"

François Le Pape
lepapastgr@yahoo.fr

Annexe - Articles lus concernant l'industrie automobile

Tous ces bruissements de voitures électriques font paraître moins lointain qu’on ne pourrait l’imaginer l’horizon fixé par la loi sur les mobilités (LOM), qui confirme l’interdiction de produire après 2040* des véhicules à moteur thermique (dont les hybrides). Reste une interrogation, et de taille, à laquelle personne ne peut encore répondre : l’engouement pour ce nouvel âge automobile sera-t-il à la hauteur des enjeux économiques et écologiques ? Bref, on ignore encore quelle sera la réaction des consommateurs.

* Avis personnel : objectif impossible, d'une part, le modèle électrique ne sera pas applicable aux transports lourds et d'autre part, aujourd'hui, le consommateur hésite. En 2019 il y a environ 100 000 voitures électriques construites en France sur une production totale de l'ordre de 2 millions, pour passer à 2 millions, il faut immédiatement doubler les usines et gérer les transferts thermiques vers électriques, avec les problèmes de localisation et d'emplois que cette mutation entraîne.... nous n'y sommes pas prêts. Sans parler de la gestion des batteries.

Pour être en cohérence, avec un tel objectif, la production doit passer en grande série, les prix vont donc chuter et l'Etat n'a pas à financer une partie de l'achat d'un véhicule.  

Selon le rapport, la fabrication de véhicules à batterie rechargeable sur une prise (hybrides ou 100 % électriques) va être multipliée par six d’ici à 2025 pour atteindre les 4 millions de voitures, soit 22 % de la production totale de l’industrie automobile européenne, contre 4 % aujourd’hui. Le nombre de modèles disponibles va passer de 60 au total, à la fin de l’année dernière, à 176 en 2020, puis 214 en 2021, pour atteindre les 333 en 2025. Une accélération digne d’une Tesla. 

Conscients que la barre a été placée haut et qu’il faudra, entre 2021 et 2030, encore réduire de plus d’un tiers les émissions de CO2, les constructeurs n’ont d’autre choix que de multiplier les projets d’hybrides mais aussi et surtout de véhicules entièrement électriques. Ce sont eux les plus efficaces pour tirer vers le bas la moyenne des émissions de dioxyde de carbone.

commentaire : autour d'une moyenne il peut y avoir de gros écarts !!!!

 Voitures électriques : En France, les ventes qui ont bondi de 46 % au premier semestre, ne représentent toutefois que 1,80 % des immatriculations. Soit 24 000 voitures !!!

Une impression : Les informations techniques (consommation, entretien..) industrielles (production, vente, prix...) concernant les voitures électriques sont souvent présentées comme si on voulait ne pas tout dire, rester dans le flou !!! Pourquoi ???

 

2 Je suis climato sceptique et vous explique clic sur  Pourquoi ?

(l'article n'est pas structuré, les propos sont une suite de réflexions et de questions à partir d'informations publiées ou diffusées et d'un constat factuel de préférence)

 

Archives Saison 2

le 24 mars : changement sur la page d'accueil - les Titres

Mais aussi à lire "A la UNE" : Le financement des retraites et le courage de présenter et de parler des VRAIS chiffres de la SECU  

Sans oublier : "Les pensées de Fanchic" Le PALAS (Prélèvement A LA Source).... ne semble plus être à l'ordre du jour!! et pourtant

en Climatologie : la montée des eaux - une critique étayée

Le F R R   en stand-by, dossier dans la page "Téléchargement"....     C'est pas fini !!!

"Le Livre"   en construction, un recueil des publications sur le site  "lepapadi.com" avec des notes actualisées. On en reparlera

 

Introduction

13/12  :Chers visiteurs, anonymes....       à lire  Fanchic est climato sceptique et contribue à la CONVENTION

Les climatologues confondent niveau de la mer et marée

Fanchic donne les vrais chiffres de la SECU

début oct : En revenant de voyage au pays des cathares, je constate avec satisfaction que vous êtes toujours "inconnus" mais très nombreux,

je dois donc rester à la hauteur et être "reconnu"....

 

1ère ligne Titres

J'espère que les acteurs de la CONVENTION dispose d'informations plus fiables et vérifiées, à lire dans les "Découvertes de Georgette"

lire aussi ci dessous : Ma contribution à la Convention

Les climatologues dérapent à lire dans "Climatologie et Histoire" 

 Dans "les pensées de Fanchic" ci-après la Réforme des retraites et Faîtes vous partie de l'élite  !!!

Nouveau report du Brexit dans "Les pensées de Fanchic"

Echanges avec mon Député (c'est pointu, mais cela illustre une attitude d'un élu... pas tous pourris mais presque !!) à lire dans "Les pensées de Fanchic"

Message à Alexandra Bensaid "on n'arrête pas l'éco"... mes questions au Ministre à lire dans "les pensées de Fanchic" ci après.

En revenant de voyage au pays des cathares, je constate avec satisfaction que vous êtes toujours "inconnus" mais très nombreux, je dois donc rester à la hauteur et être "reconnu"....

Eruption programmée : la pension de réversion ... la retraite des morts à lire dans la Réforme des retraites ci-dessous

Embellie dans les comptes 2018, la suite du SCOOP... pour ceux qui aiment les chiffres dans "AUTREMENT 4"

 

Dans les lignes

le 1er avril : Le coronavirus

la dangerosité du virus selon les pays..  Ce que disent les chiffres (actu t l jrs)

Des statistiques  (partielles mais significatives) sur le développement du virus dans le monde présentées dans un tableau excel, avec des graphiques, des scénarios pour vous permettre de faire vos analyses comparatives. Téléchargement  vous trouverez "Corona tab" un bon outil de simulation

VERDIC du 1er Avril : seule l'Italie confirme une tendance baissière

Est ce que tous les pays communiquent les VRAIS chiffres ??  Même en France, les chiffres sont confinés le WE, bizarre. la tendance n'est pas bonne ni en Déclarés ni en décès

Nous ne sommes pas seul, L'Espagne se dégrade et les USA diverge, tendance 500 000 déclarés et 30 000 décès

AttenZion aux délais de fin de confinement et de sortie du confinement, surtout l'impact des USA

 

La Suisse est le 2ème pays le plus contaminé au monde

Le Japon et la Chine sont les pays les moins contaminés avec une faible mortalité

Si j'étais responsable politique en charge du "Corona virus" :
- j'irai en Allemagne et en Suisse leur demander comment ils soignent les contaminés ? (10 fois moins de décès chez les contaminés qu'en France)
- j'irai au Japon  leur demander comment ils limitent la propagation du virus ? ( le pays le moins contaminé, 30 fois moins qu'en France, sans confinement) :
- à la question : combien de temps va durer le confinement ? je dirai comme Fernand Raynaud "un certain temps" ! ou en regardant les autres pays.
- en Chine, le confinement de Wuhan a duré 10 sem (24 janv- 8 avril) dont 6 semaines de progression du virus (24 janv-3 mars), comparativement ce schéma nous amène en France à fin mai ;
- en Italie, on constate une légère inflexion, mais la fin du confinement doit attendre
- en France , on ne constate pas d'inflexion, mais une progression instable tendance baissière à confirmer
- en Espagne on constate une progression moins forte
aux USA vers des records qui devraient satisfaire le Président Trump  America First

Conclusion : "un certain temps" ira au mieux jusqu'à "fin mai en France"

Question : comment sortir du confinement? un connseil : prendre des leçons auprès de la Chine

Le Fonds de Réserve des  Retraites - le FRR à la cime ou dans l'abîme? : le dossier est dans "Téléchargement" une affaire à suivre

 

Dans les pensées de Fanchic

le 19 février 2020- Le PALAS (Prélèvement A LA Source).... ne semble plus être à l'ordre du jour!! et pourtant

Question aux députés du 56 : comment les Finances gèrent les coefficients et prélèvements sur des bases annuelles différentes selon les revenus ? (le premier coefficient a été calculé sur la base d'une même déclaration annuelle des revenus)

Une gestion qui m'échappe complètement et qui m'interpelle (problème de riche !!)

Avant le PALAS, en consultant mes relevés de banque et d'impôt, je connaissais le montant de ma retraite, le montant de mes impôts et le prélèvement mensuel sur 10 mois éventuellement à ajuster en fin d'année (sans ajustements en novembre et décembre, cela donnait du grain à moudre pour les fêtes de fin d'année).

Après le PALAS, je constate en 2020, d'une part, un montant de ma retraite après déduction de la part d'impôt à la source (revenu 2020) résultant de l'application d'un coefficient géré par les Finances. D'autre part, depuis 2019,  je constate aussi tous les trois mois un prélèvement au titre des revenus fonciers, qu'on me suggère d'ajuster en fonction de leur évolution en 2019  et 2020, en attendant le verdict de juillet/août 2020 suite à ma déclaration d'avril 2020 de mes revenus 2019.

Constat, depuis le PALAS, je ne connais pas le montant de mes impôts, je constate des prélèvements en continu au titre de ma retraite de l'année N, au titre de revenu foncier de l'année N-1, et de temps en temps des remboursements.

le 30 octobreNouveau report du Brexit

Les homus  politicus "nationaux, européens" sont vraiment des branquinioles. Le grand négociateur, notre "Barnier de service", c'est de l'incompétence.

Le problème de la frontière irlandaise a souvent été présenté comme étant la dernière difficulté pour aboutir à un accord final  !!!! Cette frontière existait en juin 2016 quand les anglais ont voté le BREXIT, le monde entier savait que, dans l'UE, la Grande Bretagne n'était pas une île.

Il y avait un délai de 3 ans pour négocier !! Lamentable

Le 19 octobreTel un reporteur qui commente les combats en sirotant à la terrasse d'un bar, le député de ma circonscription, Hervé Pellois, répond avec son i-phone à mon message sans avoir lu le contenu !! Ma réponse

Le 14 octobre : En cherchant de l'information, j'ai rencontré un document de la Cour des Comptes qui me
laisse pantois, 
à lire dans "Le langage de l'élite"
  ou  "Du bon usage des % par la CdC"  . En question également les différences entre l'INSEE et la comptabilité publique. Des rôles à redéfinir.

le 5 octobre : Message à l'attention de Alexandra Bensaid, Emmanuel Lechypre et Christian Chavagneux  (A télécharger)
Samedi 28/09 sur France Inter "On n'arrête pas l'éco" dès 9h10, Alexandra Bensaid, Emmanuel Lechypre de BFM-Business et Christian Chavagneux du magazine Alternatives Economiques interrogent le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. L'occasion de revenir sur les choix budgétaires de l'exécutif, mais aussi sur les taux négatifs, les réformes sociales et les grands dossiers industriels du moment. Bonjour Madame et Messieurs, je vous écoutais dans ma voiture,......... questions que j'aurais posées au Ministre.

le 28 août  : Les vacances se terminent, la réforme des retraites semble faire partie des sujets de la rentrée, une cacophonie incroyable, tous les régimes veulent conserver leurs privilèges alors que la réforme veut créer un régime commun et cerise sur le gateau "Le président" entre dans la mélée... Un consensus, quand même, personne ne parle de l'équilibre financier de la réforme avec ses propositions distributives !!!!. Bêtement, il me semblait que c'était l'objet premier de la réforme.

 

A la UNE des Municipales 2020

suite   - pour vous messieurs les maires de GMVA ;
Je ne sais pas si le document "Communes et finances" vous a intéressé, j'en doute...pas un merci !!

Et pourtant il contient des informations utiles sur les différences entre communes en particulier dans les financements. Différences, bien sûr, à analyser en prenant en compte les spécificités de chaque commune, avec votre apport d'expert.

2ème colonne
Budget deVannes https://www.mairie-vannes.fr/fileadmin/user_upload/Deliberations/2019-02-04/Documents/5_Annexe_Annexe_1_-_Rapport_de_presentation_BP_2019.pdf

Ne pas oublier de consulter "Les cahiers de Ginette"

Le régime indemnitaire des élus : Si on examine le cas de Vannes, ville de plus de 50 000 hab et moins de 100 000 hab selon la circulaire du 9 janvier 2019, l'indemnité maximale brute mensuelle

- du maire       = 4278 €     (ville de 1000 à 3500 : 1672€)

- d'un adjoint  = 1711€         (ville de 1000 à 3500 : 641€)

- d'un conseiller = 233€ (inclus dans l'enveloppe du maire + les adjoints)

Dans le cas du département "56", l'indemnité maximale brute mensuelle du conseiller départemental = 2333€ (pour le Président le montant plafond est de 5639€).

Dans le cas de la Région "Bretagne", l'indemnité maximale brute mensuelle du conseiller régional = 2333€ (pour le Président le montant plafond est de 5639€).

Le détail des conditions d'attribution et de gestion, à lire sur le site : https://www.collectivites-locales.gouv.fr/regime-indemnitaire-des-elus

Ligne - GMVA - le Challenge des 34 communes

Premie challenge : Publications municipales et informations financières accessibles par les habitants ( étude en cours non consultable pour le moment) 

le 2ème tour des Municipales 2020 est reporté en juin, si .....

Sur les 34 communes de GMVA, 6 seront au 2ème tour, les conseils municipaaux élus seront mis en place à la mi-mai si...... ..

Les règles du scrutin : Le scrutin est proportionnel, de liste, à deux tours avec prime majoritaire accordée à la liste arrivée en tête (art. L260 s. du Code électoral).

Au premier tour, la liste qui obtient la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un nombre de sièges égal à la moitié des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés, en fonction du nombre de suffrage obtenus.

Lors de l’éventuel second tour, seules les listes ayant obtenu au premier tour au moins 10% des suffrages exprimés sont autorisées à se maintenir. Elles peuvent connaître des modifications, notamment par fusion avec d’autres listes pouvant se maintenir ou fusionner. En effet, les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%. La répartition des sièges se fait alors comme lors du premier tour.

documents à consulter à la page TéléchargementCommune finances 2, Collectivites infos 2,  Listes municipales 

 

Le SCOOP....  personne n'en parle     et pourtant l'Exploitation est presque en équilibre

.... fin 2018, le déficit de la France s'établit à 1.8% du PIB.... la France devient un bon élève.

Démonstration par Fanchic

La comptabilité de l'Etat est retracée dans un document, le CGE (Comptabilité Générale de l'Etat), pour chaque exercice. Dans le CGE 2018 (page 4), le solde des opérations de l'exercice s'élève à -51,873 Md€ en nette amélioration par rapport à 2017 avec un montant de - 61,075 Md€.

Des données différentes de celles affichées par l'INSEE dans sa note "Insee Première de mai 2019 n°1753". A la page 2, dans le tableau sur le financement des administrations publiques, le solde de l'Etat est chiffré à -69,9 Md€ en 2018 en augmentation par rapport à 2017 avec -66,1Md€.

En apportant les données* du CGE dans la ligne "Etat" du tableau de l'INSEE, le besoin de financement de l'ensemble des administrations publiques ressort en 2018 à 41.5 Md€ soit 1.76% du PIB.

 

* Les données du CGE contiennent des écritures comptables de dotations et de reprises de provisions, des écritures fictives qui impactent le résultat de l'exercice (les entreprises les utilisent pour payer moins d'impôt). Fanchic n'aime pas ça du tout dans l'exploitation de l'exercice et écarte les dotations et reprises dans ses analyses pour obtenir un résultat hors provisions. En 2018, le solde "Etat" est égal à - 53 Md€ au lieu de -51,9 Md€ et  le besoin de financement de l'ensemble des administrations publiques ressort à 42,6 Md€ soit 1.81% du PIB.

Ce qui est intéressant, au delà de ce constat, c'est de regarder le détail du besoin de financement, dans les 42.6 Md€ il y a 29 Md€ de besoin financier (intérêts de la dette). Le SCOOP il est là, le déficit d'exploitation structurel de la France est de 13,6 Md€ soit 1% des dépenses de la Nation. L'équilibre d'exploitation peut être atteint.

 

A propos des écarts, ce constat n'est pas nouveau, Fanchic sur son site "lepapadi.com" a maintes fois émis des critiques sur les écritures comptables de l'Etat et les données budgétées exploitées par l'INSEE. On n'y trouve pas la même chose et c'est dommage. D'où les recommandations de Fanchic pour une réflexion sur le plan comptable et sur les rôles de l'INSEE et de la comptabilité publique, parce que le paradoxe de cette situation, ce sont les données et notes de l'INSEE qui sont exploitées par les politiques et les journalistes, mais aussi par Bruxelles. 

2ème colonne
 

AUTREMENT 4 - Un EXCEDENT d'Exploitation de 11 Milliards. Les bons résultats sont obtenus par la croissance  et non par la réduction des dépenses.

Extrait du document "AUTREMENT 4 - Analyse des comptes 2018"

Le MIRACLE : Autre analyse possible de l'Exploitation en 2018 à partir des données de la présentation retraitée

Les recettes d'exploitation 562 Md€, représentent la totalité des impôts et taxes perçus sur l'exercice. Elles couvrent les dépenses de ....... Au total les dépenses d'exploitation s'élèvent à 585.4Md€ et si on déduit le complément de financement apporté aux organismes sociaux (sous entendu ils devraient être en équilibre avec les cotisations et la CSG-CRDS) les dépenses d'exploitation "Etat + Collectivités" s'élèvent à 521.5 Md€ et miracle on constate un résultat d'exploitation positif de 40,5 Md€ qui couvre le résultat financier -35.3Md€, pour dégager in fine avec l'exceptionnel un EXCEDENT de 11 Milliards

3 fichiers à télécharger : des documents bien renseignés pour personne avertie "comptablement" Autrement 4Autrement 4 (221 Ko)Annexe 2018Annexe 2018 (330.5 Ko)Annexe tab 4Annexe tab 4 (92.5 Ko) - documents provisoires en attendant la version du rapport annuel de la SECU de sept 2019, !!! 

Visiteurs

Vous êtes le 22034ème visiteur

Trouvez vous ce site intéressant ?

Date de dernière mise à jour : 20/07/2020

 

 


 

 

Chers visiteurs, anonymes....La vie post Coronavirus - phase 1   
 

 

 

1 bouteille de champagne au 20 000ème visiteur